Vue normale Vue MARC Vue ISBD

De l'incivilité au terrorisme : comprendre la violence sans l'excuser / Maurice Berger.

Auteur : Berger, Maurice, 1946- auteur
Type : materialTypeLabel LivrePublication : Paris : Dunod, c2016. Date de l'avis de droit d'auteur : ©2016. ISBN(s) : 9782100754953 Description(s) : vii, 215 pages : illustrations ; 21 cm.Dépouillement :1. Pourquoi ce livre ? -- 2. Qu’est-ce que la violence ? -- 3. Sommes-nous égaux devant notre propre violence ?-- 4. De nombreuses formes de violence -- 5. Un exemple de traumatisme à l'origine de la violence : les scènes de violence conjugale -- 6. Joël, l'enfant qui étranglait comme son père : le flash violent -- 7. Les traumatismes relationnels précoces -- 8. "Quand je m'énerve, c'est trop tard" : l'impulsivité -- 9. La négligence, une maltraitance sournoise -- 10. L'enfant qui ne sentait pas son dos : le corps du sujet violent -- 11. "Il m'a regardé de travers, donc je l'ai planté" : des émotions non-identifiées -- 12. Jouer à détruire : la pensée abîmée du sujet violent -- 13. Donc l'échec scolaire -- 14. Le jeu : plus compliqué qu'il n'y paraît -- 15. Le cerveau du sujet violent : l'apport des neurosciences -- 16. Des sujets qui s'attachent mal -- 17. Le temps est compté -- 18. Le plaisir de faire mal : violence et processus sadiques -- 19. Le désespoir des magistrats : le trouble des conduites -- 20. Parents coupables ou responsables? -- 21. Être bien élevé : les incivilités -- 22. Le lâchage des interdits -- 23. La fessée est-elle une maltraitance? Et si on arrêtait de dire des choses fausses? -- 24. Suis-je assez séduisant? Violence et immigration -- 25. "Mes frères vont venir te tuer" : immigration, groupe et clan -- 26. Le quartier "sensible" : un oripeau d'identité -- 27. Remarques sur la violence de certains djihadistes -- 28. Contenir et écouter : une butée à la violence. Résumé : Notre société compte de plus en plus d’enfants, d’adolescents, et d’adultes capables des pires violences. Enseignants, éducateurs, policiers, le disent avec inquiétude : les comportements violents sont plus fréquents, plus graves et plus précoces qu’autrefois – que ce soit en crèche, en maternelle, au collège, au lycée ou dans la rue.
Sujet(s) :
Ce document apparaît dans les listes : Carrousel
Mots-clés de cette bibliothèque : Pas de mots-clés pour ce titre. Connectez-vous pour créer des mots-clés.
    classement: 0.0 (0 votes)
Type de document Localisation actuelle Cote Statut Date d'échéance Exemplaire réservé
Livre Livre Collection générale 306.870944 B496d (Parcourir l'étagère) En traitement
Réservations totales: 0

Notes au bas des pages.

Comprend des références bibliographiques : (pages 205-207).

1. Pourquoi ce livre ? -- 2. Qu’est-ce que la violence ? -- 3. Sommes-nous égaux devant notre propre violence ?-- 4. De nombreuses formes de violence -- 5. Un exemple de traumatisme à l'origine de la violence : les scènes de violence conjugale -- 6. Joël, l'enfant qui étranglait comme son père : le flash violent -- 7. Les traumatismes relationnels précoces -- 8. "Quand je m'énerve, c'est trop tard" : l'impulsivité -- 9. La négligence, une maltraitance sournoise -- 10. L'enfant qui ne sentait pas son dos : le corps du sujet violent -- 11. "Il m'a regardé de travers, donc je l'ai planté" : des émotions non-identifiées -- 12. Jouer à détruire : la pensée abîmée du sujet violent -- 13. Donc l'échec scolaire -- 14. Le jeu : plus compliqué qu'il n'y paraît -- 15. Le cerveau du sujet violent : l'apport des neurosciences -- 16. Des sujets qui s'attachent mal -- 17. Le temps est compté -- 18. Le plaisir de faire mal : violence et processus sadiques -- 19. Le désespoir des magistrats : le trouble des conduites -- 20. Parents coupables ou responsables? -- 21. Être bien élevé : les incivilités -- 22. Le lâchage des interdits -- 23. La fessée est-elle une maltraitance? Et si on arrêtait de dire des choses fausses? -- 24. Suis-je assez séduisant? Violence et immigration -- 25. "Mes frères vont venir te tuer" : immigration, groupe et clan -- 26. Le quartier "sensible" : un oripeau d'identité -- 27. Remarques sur la violence de certains djihadistes -- 28. Contenir et écouter : une butée à la violence.

Notre société compte de plus en plus d’enfants, d’adolescents, et
d’adultes capables des pires violences. Enseignants, éducateurs,
policiers, le disent avec inquiétude : les comportements violents
sont plus fréquents, plus graves et plus précoces qu’autrefois – que ce soit en crèche, en maternelle, au collège, au lycée ou dans la rue.

Il n'y a pas de commentaire pour ce document.

Se connecter pour rédiger un commentaire.